+91-8148237588 info@absaravoyages.com
+91-8148237588 info@absaravoyages.com
Default sample caption text

Tourisme en Inde après le covid-19

D’après le Ministre de la culture et du tourisme, Prahlad Singh Patel, le tourisme en Inde devrait reprendre très bientôt mais il ne sera plus comme avant. Dans un premier temps, les touristes seront d’abord des Indiens qui voyageront dans les différents Etats de l’Inde, puis selon les ouvertures des frontières internationales, l’Union indienne, accueillera au fur et à mesure des touristes étrangers.

La sécurité et l’hygiène seront les principales préoccupations dans la reprise du tourisme. “Les clients ne se rendront à destination que s’ils ont la preuve que l’endroit qu’ils visitent et le lit dans lequel ils dorment sont absolument exempts de virus“, a souligné le Ministre dans un interview au magazine Outlook, le 3 mai dernier.

Un permis de sécurité de la municipalité locale (comme un permis d’incendie) ne seront suffiront plus. L’Etat va travailler avec l’ensemble des prestataires pour la mise en place de nouvelles règles pour un accueil sain et sécurisé.

L’application Aarogya Setu, qui permet de connaître localiser les malades du Covid-19 et ceux qui se sont rétablis, aidera les visiteurs à être plus vigilants.

Le ministre a aussi révélé un nouveau slogan pour le tourisme, qui n’est plus “Incredible India” mais “Namaste Incredible India”. Tout cela pour montrer que l’Etat est conscient des circonstances et des nouvelles responsabilités. Il doit donc rassurer les futurs voyageurs indiens mais surtout les étrangers.

Les grands groupes de vacanciers seront sans doute moins nombreux. Les agences auront sans doute à faire à de petits groupes de famille et d’amis qui rechercheront surtout la confiance.

En cette période de crise, le monde se tourne également vers les pratiques de guérison orientales et indiennes, a dit Prahlad Singh Patel, dont il espère un certain dynamisme avec un boom des activités de bien-être.

Les États de l’Himalaya et du nord-est sont devenus en grande partie des zones sûres pendant la crise du COVID-19, des opportunités touristiques sont bien là mais il faudra travailler avec les acteurs locaux pour développer des d’itinéraires de trekking plus sûrs et développer les réseaux de communication pour plus de sécurité. Les Etats du Sud qui dépendent beaucoup de l’activité touristique et reprendront aussi plus vite comme le Kérala, Tamil Nadu et Pondichéry.

Leave a Reply